Nouvelles

Elle a donné naissance à un deuxième enfant après la greffe


Tout y pointe le premier cas de ce genre en Pologne et le douzième au monde, lorsqu'une femme après une transplantation cardiaque a donné naissance à un enfant en bonne santé pour la deuxième fois. Un garçon en bonne santé est né à Lodz. Une deuxième grossesse après une greffe du coeur est considérée presque comme un miracle.

Il y a 13 ans, une femme a subi une transplantation cardiaque. L'opération a réussi. Malheureusement, le frère de la femme décédé après une opération similaire n'a pas été aussi chanceux.

Elle a donné naissance à son premier fils il y a cinq ans. Un autre est né le 26 mars. La jeune mère a souligné qu'il s'agissait du plus beau cadeau de Noël.

La livraison s'est terminée par une césarienne. Dans l'état de la femme, il n'était pas question d'accouchement naturel de l'enfant.

La grossesse de Lodz était pour les médecins un vrai challenge. La femme est restée sous le soin de cardiologues tout le temps. La dose la plus difficile était de prendre des médicaments pour prévenir le rejet pendant la grossesse. L'évolution de la condition de la femme, son poids et les changements durant la grossesse constituaient un obstacle et étaient à l'origine de nombreuses angoisses.

La première greffe au monde a été réalisée en 1967, en Pologne en 1985. Le rêve des médecins effectuant les premiers traitements était que le patient survive. Aujourd'hui, après une greffe, un, voire deux enfants peuvent naître. C'est une très bonne nouvelle pour toutes les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire chronique.