Petit enfant

Écoulement nasal chez un enfant - ces méthodes fonctionnent toujours, soulagement rapide et maladie plus courte


Le nez qui coule d'un enfant n'a rien de gentil, surtout lorsqu'il se produit pour la première fois et qu'il est extrêmement intense. Un nez bouché rend la consommation difficile, il est souvent douloureux, aggrave le bien-être et réduit le plaisir. Le tout-petit se réveille souvent et ne dort pas suffisamment le matin. Un nez bouché peut être une raison pour affaiblir la concentration ainsi que l'irritabilité. Le plus jeune enfant refuse souvent de jouer ensemble et cherche refuge dans les bras de papa et maman, exigeant d'être porté et consacrant une attention constante.

Existe-t-il un moyen de minimiser les symptômes indésirables du nez qui coule et de simplifier le temps passé avec l'enfant pendant la maladie? Est-il possible de soulager un petit enfant de manière naturelle et en toute sécurité?

Oui. Les méthodes suivantes fonctionnent toujours.

Le nez qui coule chez un enfant: pourquoi mon enfant est-il toujours malade?

Le problème de la maladie des petits enfants est celui d’eux le système immunitaire ne fonctionne pas assez bien, c'est pourquoi les plus jeunes attrapent rapidement les infections. Il convient également de rappeler qu’il existe plus de 200 virus qui provoquent des rhumes, et le système immunitaire fonctionne de manière à ce qu'un enfant ne puisse développer une immunité contre l'un d'entre eux à la fois. En pratique, le tout-petit tombe malade plusieurs fois avant que le système immunitaire ne devienne plus efficace. En d’autres termes: il faut un certain temps pour il peut y avoir eu une résistance aux virus que l'enfant rencontre quotidiennement.

Il y a autre chose - les jeunes enfants explorent souvent le monde avec leurs mains, qu'ils se mettent volontiers dans la bouche, se frottent les yeux ou les mettent au nez. Il suffit de transférer la maladie d'un enfant à un autre. C'est pourquoi les virus se transmettent si facilement dans les groupes d'enfants dans lesquels ils résident.

La plupart des enfants ont un rhume de 6 à 10 fois par an. Lorsqu'un enfant commence à aller à l'école ou à la maternelle, les maladies deviennent plus fréquentes et peuvent donner l'impression d'un nez qui coule en permanence. À titre de comparaison, un adulte souffre de nez qui coule habituellement 2 à 4 fois par an.

Les rhumes sont particulièrement fréquents automne et froid - en raison de l'air froid, du chauffage qui assèche la muqueuse nasale et réduit l'efficacité des barrières de protection naturelles.

Il n'y a pas de remède pour le nez qui coule d'un enfant. Cependant, il existe des méthodes qui aident à réduire l’inconfort des tout-petits et facilitent leur fonctionnement pendant l’infection.

Le nez qui coule chez un enfant: les premiers secours toujours efficaces

Un enfant qui a le nez qui coule va apprécier d'être dans la salle de bain où la vapeur monte. Une humidité élevée permet au nez de se clarifier et facilite la respiration.

Les nourrissons et les jeunes enfants peuvent déjà bénéficier des avantages de cette méthode. Il suffit de dévisser le robinet et de laisser entrer l’eau chaude pour permettre à la vapeur de flotter dans l’air. Vous pouvez en ajouter quelques uns à l'eau gouttes d'eucalyptus, menthol, huile de pin. Une séance dans une salle de bain à la vapeur devrait durer au moins 10-15 minutes.

Les enfants plus âgés peuvent utiliser une méthode différente - inhalation sur un bol d'eau chaude. Toutefois, si vous choisissez cette option, soyez extrêmement prudent et accompagnez votre enfant lors de la projection. Il vaut la peine de passer du temps à l’inhalation, car elle permet d’apaiser les muqueuses adoucies, de réduire l’approvisionnement en sang et de lutter contre la toux persistante accompagnant le rhume.

En outre, le nez qui coule chez un enfant n'exclut pas ventilation de la pièce, dans lequel le bébé reste - n’ayez pas peur d’ouvrir les fenêtres. Les fenêtres doivent être ouvertes systématiquement pour assurer un apport d'air frais et une circulation optimale. Il est préférable d’organiser la diffusion, en particulier par temps froid, lorsque l’enfant est absent dans la pièce. Baisser la température dans la pièce aura également un effet positif sur le bien-être de l'enfant.

Nez qui coule chez un enfant: donnez deux fois plus de liquide

Lorsque l'enfant a le nez qui coule, il est conseillé d'augmenter la quantité de liquide administrée. Ceci est important car une hydratation optimale facilite l'élimination de l'infection et permet également de gérer efficacement la menace. Pour l'infection, le thé avec du miel, du jus de citron, du jus de framboise fera l'affaire (il vaut mieux choisir de la camomille, du thé au tilleul). Vous devez suggérer les boissons préférées de votre enfant aussi souvent que possible, de préférence chaudes, avec une température légèrement supérieure à celle de la pièce.

Nez qui coule chez un enfant: solution saline

Quand un enfant en bas âge a le nez qui coule, il vaut la peine de chercher du sel de mer / physiologique, de préférence sous la forme d'un aspirateur pratique et de l'administrer aux narines, ce qui détendra le mucus. Ensuite, encouragez l’enfant à se moucher ou à se nettoyer le nez à l’aide d’un aspirateur. Le nettoyage systématique du nez évite le problème de l'écoulement des sécrétions dans les parties inférieures du système respiratoire.

Nez qui coule chez un enfant - "dormir plus haut"

Comment pouvez-vous rendre votre tout-petit dormir mieux? Qu'il ne se réveille pas la nuit? Il est bon de lubrifier la zone sous le nez avec de la pommade à la marjolaine. Vous pouvez également utiliser des huiles (par exemple du pin) et des foyers spéciaux avec des radiateurs - mais attention, l’odeur ne doit pas être trop intense, irritante.

Le bambin va mieux respirer si nous veillons à soulever légèrement le matelas dans la zone où l’enfant repose la tête. Cela peut être fait en plaçant un oreiller supplémentaire ou en faisant un gousset de serviette.