Grossesse / accouchement

Les pertes vaginales - un symptôme naturel ou des pertes vaginales?


Écoulement vaginal est une substance physiologique naturelle produite par les organes reproducteurs de la femme. Chez une femme en bonne santé, elle est généralement incolore et inodore et témoigne du bon fonctionnement du corps. Sa quantité et ses propriétés changent au cours du cycle mensuel et sont régulées par les hormones féminines. Tout écart par rapport à la norme, donc pertes vaginales avec une couleur plus sombre et une odeur désagréable sont des pertes vaginales. Leur apparition dans la plupart des cas est un signe de changements dans le système reproducteur féminin.

Pertes vaginales naturelles et ses modifications dans le cycle menstruel de la femme

Ici, après la fin de la menstruation, il y a peu de sécrétions. Il a généralement une couleur claire et n'a pratiquement aucune odeur. Beaucoup de femmes se plaignent également vagin sec qui résulte de petites quantités de sécrétions physiologiques. Quelques jours après la menstruation, la sécrétion se transforme progressivement en mucus transparent, dont la quantité augmente de jour en jour. Au milieu du cycle, lorsque les hormones œstrogéniques féminines apparaissent, le mucus augmente et son apparence commence à ressembler à une protéine d'œuf crue. Au moment clé, lorsque le mucus est le plus abondant, l'ovulation se produit dans le corps de la femme. La tâche d’une grande quantité de sécrétions est de faciliter la fécondation et de prolonger la durée de vie des spermatozoïdes. Après l'ovulation, la quantité de sécrétion diminue et prend la forme écoulement gris-blanc plus dense. Nous observons de telles pertes vaginales jusqu'au jour de la prochaine menstruation, lorsque tout le cycle commence au début.

Pertes vaginales naturelles

Beaucoup de femmes se plaignent aussi de grandes quantités de pertes vaginales et les confondent souvent avec des pertes vaginales. Cependant, si le dégagement de la couleur et de la consistance correctes ne s'accompagne d'aucun symptôme génital négatif, ne vous inquiétez pas. Le corps de certaines femmes, en particulier celles avec taux d'oestrogène élevé, il produit de plus grandes quantités de sécrétions et il est complètement naturel. Les raisons de cette préoccupation sont, cependant, quand on remarque que les pertes vaginales prennent une couleur différente, ont une odeur déplaisante ou une consistance gênante. S'il s'accompagne également de symptômes désagréables, il peut s'agir simplement d'une décharge.

Les pertes vaginales peuvent nous informer sur inflammation du vagin qu'ils causent le plus souvent bactéries, champignons ou virus. Si cela se produit avec elle rougeur de la zone intime, gonflement, sensation de brûlure et douleur pendant la miction ou les rapports sexuels, il vaut la peine de consulter un gynécologue, car les pertes vaginales sont un signal important pour les lésions de l'appareil reproducteur. N'essayez en aucun cas d'ignorer ou d'ignorer les pertes vaginales. Un tel comportement peut avoir des conséquences graves sur notre santé et même notre fertilité.

Décharges vaginales et types

Les pertes vaginales peuvent avoir une forme et une couleur différentes. Par conséquent, lors de vos visites chez un gynécologue, vous devez décrire leur apparence aussi précisément que possible afin que le médecin puisse identifier correctement leur cause. L’apparence peut nous indiquer le type d’infection intime à laquelle nous sommes confrontés.

  • Écoulement aqueux blanc laiteux avec une odeur de poisson - vaginose bactérienne
  • Écoulements vaginaux jaunes, verts ou blancs avec bosses visibles - vaginite causée par la levure
  • Écoulements vaginaux brun verdâtre, avec une texture muqueuse, mousseuse et une odeur désagréable - la trichomonase

Quelques règles de base pour éviter les pertes vaginales

La règle la plus importante est respect des règles d'hygiène des zones intimes. Vous devez vous laver tous les jours avec un liquide doux destiné à l'hygiène intime. Évitons le savon ordinaire, qui peut irriter les zones intimes délicates. Le papier toilette parfumé vaut la peine d'être remplacé par du papier ordinaire, car les parfums qu'il contient peuvent irriter et sensibiliser. Changez de sous-vêtements tous les jours et changez de serviettes, de serviettes hygiéniques et de tampons aussi souvent que possible pendant la menstruation. En particulier, ces derniers doivent être utilisés avec prudence et il est préférable de les remplacer la nuit par des serviettes hygiéniques ordinaires. Cela vaut également la peine de prendre des probiotiques. Ils constituent une excellente prévention contre le développement d'infections intimes pouvant entraîner des pertes vaginales. Leur utilisation est particulièrement recommandée pour les femmes qui se plaignent d'infections intimes récurrentes.