Grossesse / accouchement

Grossesse après 40 ans - oui ou non? Est-ce une bonne idée?


Grossesse après 40 ans aujourd'hui, beaucoup de controverses (pas toujours justifiées) surgissent dans la société. D'une part, ce n'est pas inhabituel: après tout, dans la génération de nos grands-mères et de nos arrière-grands-mères, ce phénomène était assez courant et la femme enceinte de 40 ans n'a surpris personne. Maintenant, cependant, c'est un peu différent. Bien que dans les rues on puisse voir principalement des femmes plus jeunes, Contrairement aux apparences, les femmes enceintes décident de plus en plus de devenir enceintes. Ils sont plus matures, prêts et souvent mieux préparés à l’agrandissement de la famille que leurs amis plus jeunes. Il ne fait également aucun doute que, en règle générale, ils sont déjà bien installé et bien situé Par conséquent, décidant de devenir mères à cet âge, elles peuvent se consacrer pleinement à l'éducation d'un enfant et puise une nouvelle force, une énergie positive, de l'amour et du bonheur dans la maternité.

Il convient également de mentionner qu’il y a aussi des femmes qui accouchent beaucoup plus tard, à l'âge de 50 ans et même un record de 70 ans (comme Omkari Singh, qui à l'âge de 70 ans a donné naissance à des jumeaux en 2008). Cependant, il convient de se demander si une telle solution est bonne pour l’enfant et pour la mère? La grossesse après 40 ans comporte-t-elle plus de risques? Quel est l'impact d'une femme après l'âge de 40 ans? Nous examinerons ces aspects dans l'article ci-dessous.

Y a-t-il un âge optimal pour tomber enceinte?

En regardant à travers le prisme de la physiologie et de la biologie de la reproduction, le moment optimal pour la grossesse est âge 18-20 ans. Ensuite, en termes simples, le corps de la femme a le plus d’énergie nécessaire au bon développement de l’enfant, suivi d’un accouchement éprouvant. Bien sûr, pour de nombreuses raisons, cela est inaccessible pour la plupart des femmes, donc statistiquement dans notre pays, les mères donnent naissance à leur premier enfant à 27 ans, ce qui correspond largement à la moyenne européenne.

On sait que, bien que le potentiel de reproduction biologique d'une femme de 27 ans soit légèrement plus petit, le plus souvent en termes économiques et psychologiques, la femme moyenne de cet âge est beaucoup mieux préparée pour son enfant que son amie de 18 ans. Vous ne pouvez pas non plus être paranoïaque et lutter à tout prix pour une grossesse précoce. Du point de vue des médecins, Cependant, il y a une certaine limite à une grossesse sans risque qui se termine à 40 ans. Cette frontière est souvent franchie aujourd'hui. 40 ans - (pas) la limite maximale pour la grossesse?

Grossesse âgée de plus de 35 ans est considéré par les médecins comme fin de grossesse tandis que grossesse après 40 ans, pour une grossesse très tardive et à haut risque d’échec. Pourquoi? Voici les raisons les plus importantes:

  • Les femmes de plus de 40 ans ont un risque considérablement accru de concevoir un enfant avec des anomalies congénitales (syndrome de Down) - pour de nombreux médecins, c'est l'argument principal contre une grossesse très tardive. Toutes les études scientifiques prouvent que l'âge de la mère est l'un des facteurs de risque les plus importants. Par exemple, une femme à l'âge optimal pour la grossesse donne naissance à un enfant atteint du syndrome de Down une fois en 1527 et à une femme de 35 ans une fois en 356.
  • Le corps des femmes de plus de 40 ans est moins en forme, et les organes ont moins de capacité d'adaptation rapide - bien sûr, il y a des dames très sportives, mais nous parlons de la population en général.
  • Les femmes de plus de 40 ans sont plus susceptibles d'avoir une maladie générale - Les quatrième et cinquième décennies de la vie représentent la période d'incidence la plus courante de diabète de type 2, d'hypertension et d'autres maladies compliquant considérablement le déroulement de la grossesse.
  • Les femmes de plus de 40 ans courent un risque nettement plus élevé de contracter une maladie liée à la grossesse, telle que diabète gestationnel, intoxication gravidique, prééclampsie et éclampsie.
  • Chez les femmes de plus de 40 ans, les fausses couches sont plus courantes- on estime que 40% des femmes âgées de 40 ans auront une fausse couche et 50% des femmes âgées de 45 ans.
  • Les femmes de plus de 40 ans ont le plus souvent un problème d'accouchement - il est presque impossible pour les patientes très tardivement enceintes d'accoucher naturellement, ce qui est connu pour être moins bénéfique pour l'enfant.

Il convient toutefois de rappeler que jadis les femmes de plus de 40 ans donnaient très souvent naissance et que, ce qui est également important, elles étaient capables de faire face à la maternité plus tard. Et bien que les statistiques parlent contre la grossesse après 40 ans, les réalisations médicales actuelles permettent dans une large mesure une grossesse sans risque à cet âge et un accouchement heureux.

Grossesse après 40 ans - accident ou choix volontaire?

Il ne fait aucun doute que pendant les grossesses de nos grands-mères et de nos arrière-grands-mères après 40 ans, les couples se sont souvent produits non seulement par désir d'élargir la famille, mais aussi en raison de la faible utilisation de la contraception. Aujourd'hui, lorsque l'accès à la contraception est courant, les mesures de prévention de la grossesse sont efficaces et la femme peut choisir la méthode qui lui convient le mieux. un contrôle beaucoup plus important sur la planification de la conception et la grossesse est possible.

Pourtant, il arrive que certaines femmes de plus de 40 ans tombent enceintes par accident. Pour les parents qui ne sont pas préparés à une telle surprise, il s'agit certainement d'un choc au début, mais pour beaucoup d'entre eux, il s'agit du plus beau cadeau et d'une excellente occasion de changer leur vie et deuxième jeunesse.

Il n’ya pas de doute non plus qu’un grand nombre de grossesses chez les femmes de plus de 40 ans sont complètement réfléchies, souvent un événement très attendu. Les femmes décident de tomber enceintes précisément au cours de cette période de leur vie, principalement parce qu'elles estiment que le moment est propice pour une telle étape. Cette décision est généralement prise soigneusement analysé et complètement conscient, et la future mère est pleinement déterminée et prête à tout. Le plus souvent, il est installé et épanoui professionnellement, ce qui lui permet de donner à son enfant confort et sécurité.

Les femmes qui choisissent la maternité après 40 ans sont aussi généralement plus sensibles et modérées, et attendre que l'enfant libère de nouvelles couches de sentiments, d'énergie et beaucoup de bonheur, qui, contrairement aux craintes antérieures, se retrouvent parfaitement parfaites dans le rôle de mère.

Deuxième jeunesse - grossesse après 40 ans

La grossesse après 40 ans change radicalement toute la vie d'une femme. En plus de réévaluer complètement sa propre vie, la future mère est également confrontée à des changements physiques et mentaux qui doivent la préparer à la naissance de sa progéniture. Il est largement reconnu que la grossesse est une période de tempête hormonale constante qui accompagne une femme même après l’accouchement.

Les mères après l'accouchement, bien que très fatiguées au début, généralement en raison de la libération d'hormones, reprennent rapidement leurs forces pour pouvoir s'occuper de leur enfant aussi bien que possible. Ils sont pleins d’énergie, de vitalité, souriants et visiblement heureux. Ce n’est pas sans raison que l’on dit que la grossesse à un âge plus avancé rajeunit une femme. Les stars hollywoodiennes telles que Halle Berry, Monica Belluci, Nicole Kidman et Susan Sarandon en sont un parfait exemple.

40 ans - L'âge peut-il faire obstacle au bonheur?

Heureusement, grâce aux progrès de la médecine moderne, une grossesse après 40 ans est possible. Les médecins sont en mesure de mener de telles grossesses en toute sécurité et d'y mettre fin avec une solution heureuse.

La médecine actuelle donne une très bonne chance de donner naissance à un enfant en bonne santé aux femmes de cet âge et même plus âgées. Cependant, vous ne pouvez pas oublier que que les grossesses après 40 ans seront toujours des grossesses à haut risque, nécessitant l'engagement spécial de la mère, du père et des gynécologues eux-mêmes.

Pour résumer tout cela, la question se pose:L'âge peut-il faire obstacle au bonheur? Oui et non, car tout dépend de la volonté de prendre un risque plus faible ou plus élevé et d’accepter pleinement les conséquences de cette décision. Par conséquent, le choix devrait être bien pensé à la fois par la mère et son partenaire, car dans cette situation, le soutien mutuel et l'acceptation devraient être la base de toute famille en croissance. La société, et les jeunes mères en particulier, ne devraient jamais stigmatiser leurs amis plus âgés, mais profiter avec elles du plus merveilleux cadeau que chaque femme puisse recevoir: une maternité heureuse.