Publique

La démarche particulière des bébés


Je crois que les premiers pas d'un bébé ne sont indifférents à personne, absolument personne ne peut éviter un sourire ou être conquis par ce petit promeneur qui fait ses premiers pas titubant sur les côtés, étourdi et avec un visage entre émotion et peur.

Presque tous les bébés commencent par s'accrocher aux meubles et marcher sur de petites distances, puis lorsqu'ils parviennent à parcourir une distance raisonnable, ils n'y croient pas ou eux, l'émotion les submerge. Beaucoup d'autres alternent l'insécurité des premiers pas avec la dextérité et la rapidité de leur rampement. Il est curieux que le fait de commencer à marcher, bien qu'étant commun à tous les bébés, avec le temps, chacun le fasse à sa manière.

Beaucoup ont une façon particulière de marcher qui est normalement déterminée par leur anatomie, nous trouvons donc le "cow-boy" typique, celui qui marche les jambes fléchies et sans le cheval entre les jambes, celui qui trébuche constamment parce qu'il place ses pieds maladroitement, le danseur qui traverse la maison sur la pointe des pieds comme s'il s'agissait d'une fée de la forêt, celui qui, en trébuchant, tombe en roulant comme une balle ou celui qui met sa tête devant ses mains.

Certaines de ces démarches particulières sont déterminées par de petites altérations des hanches, des jambes, des chevilles ou des pieds qui sont assez fréquentes chez les bébés et les jeunes enfants et qui disparaissent avec le temps, par exemple, genu valgus ou genoux ensemble (jambes en «x») ou , au contraire, les jambes inclinées vers l'extérieur, antéversion de la hanche par laquelle l'enfant marche avec les pieds vers l'intérieur.

Les altérations de l'anatomie squelettique des jeunes enfants nécessitent rarement un traitement, car elles sont corrigées au fil du temps, mais il faut les empêcher d'adopter ou de maintenir de mauvaises positions au fil du temps en marchant ou en s'asseyant. Quand ma fille avait deux ans, elle marchait avec les tibias fléchis et les pieds tournés vers l'intérieur, et le médecin lui a recommandé, lorsqu'elle était assise sur le sol, de le faire avec les jambes croisées vers l'avant et jamais avec les jambes en arrière. Maintenant, ses jambes sont parfaitement droites et elle marche gracieusement.

Patro Gabaldon. Guiainfantil.com

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à La démarche particulière des bébés, dans la catégorie Premiers pas sur site.


Vidéo: 3 - Les pouvoirs des bébés (Mai 2021).