Publique

Syndrome d'aliénation parentale chez l'enfant: diagnostic


Le syndrome d'aliénation parentale ou PAS est un ensemble de symptômes qui surviennent chez les enfants, lorsqu'un parent, à travers différentes stratégies, transforme la conscience des enfants afin de empêcher, gêner ou détruire vos liens avec l'autre parent.

Ce processus est reconnu comme une dynamique dans certaines familles divorcées. Cependant, l'existence de ce syndrome n'a pas été acceptée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ou par l'American Psychiatric Association, pour l'instant.

Habituellement, ce phénomène est déclenché par l'un des parents par rapport à l'autre, après un processus de divorce ou de séparation. Elle peut également être causée par une personne autre que le gardien du mineur (le nouveau partenaire, l'un des grands-parents, un oncle, etc.). Des cas ont même été observés au sein de couples qui maintiennent leur lien, bien qu'ils soient moins fréquents.

Le parent aliénant développe un message et un programme chez les enfants, qui est généralement appelé «lavage de cerveau». Les enfants qui souffrent de ce syndrome développent une haine pathologique et injustifiée envers le parent aliéné, ce qui a des conséquences dévastatrices sur leur développement physique et psychologique. D'autres fois, sans ressentir de haine, le PAS provoque chez les enfants une détérioration de l'image qu'ils ont du parent aliéné, ce qui se traduit par une valeur sentimentale ou sociale bien moindre que celle que tout enfant a et a besoin de ses parents, c'est-à-dire ils ne sont pas fiers de leur père ou de leur mèrecomme les autres enfants.

Le syndrome d'aliénation parentale est considéré comme une forme de maltraitance des enfants. Cependant, dans les cas d'abus (y compris les cas d'abus) dans lesquels SAP a été juridiquement accusé de discréditer le témoignage de la mère et de ses enfants victimes d'abus, il y a une résistance des professionnels. Pour cette raison, le diagnostic différentiel du syndrome d'aliénation parentale exige qu'il n'y ait pas de violence psychologique ou physique antérieure de la mère et des enfants par le parent aliéné.

Voici quelques indicateurs typiques qui permettraient de détecter s'il y a des symptômes du syndrome d'aliénation parentale avec abus:

- Insulter ou dévaloriser l'autre parent en présence de l'enfant, faisant allusion à des problèmes relationnels qui n'ont rien à voir avec le lien parental.

- Empêcher le droit de coexistence avec leurs enfants à l'autre parent.

- Impliquez l'environnement familial et amis dans les attaques contre l'ex-conjoint.

- Sous-estimer ou ridiculiser les sentiments des enfants envers l'autre parent.

- Encouragez ou récompensez les comportements désobligeants et le rejet de l'autre parent (il suffit aux enfants de voir que cette attitude rend la mère ou le père heureux, d'offrir leur douleur et ainsi de réconforter l'adulte aliénant).

- Influencer les enfants avec des mensonges sur l'autre arriver à leur faire peur. Chez les enfants, Le syndrome d'aliénation parentale peut être détecté lorsqu'ils essaient justifier le rejet avec des explications ou des raisons absurdes et incohérentes. Parfois, ils peuvent également utiliser des dialogues ou des phrases typiques de leur parent aliénant, et des mots ou des commentaires inappropriés pour leur âge.

Marisol Nouveau. Editeur de notre site

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Syndrome d'aliénation parentale chez l'enfant: diagnostic, dans la catégorie Relation sur site.


Vidéo: Comment faire face au syndrome daliénation parentale (Septembre 2021).